Navigation – Plan du site

2014 numéro 19
‎« L’Atlantique Noir » de Nancy Cunard‎. Negro Anthology 1931–1934

ISBN ‎978-2-35744-073-9‎

Negro anthology, semblable à une enquête documentaire, est une œuvre d’une grande modernité formelle et théorique. C’est en 1931, année de l’Exposition coloniale et de « l’affaire » des jeunes noirs américains de Scottsboro, que Nancy Cunard, née en Angleterre en 1896 et symbole de l’avant-garde anglo-saxonne et française des années 1920, se lance dans la réalisation de cette anthologie historique. Composé d’articles, d’archives, de photographies, de dessins, de portraits, d’extraits de presse, de poèmes, de partitions musicales, de témoignages ou encore de statistiques, cet ouvrage de huit-cent-cinquante cinq pages, compte deux-cent cinquante articles et cent cinquante auteurs. Les contributeurs sont des militants, intellectuels, jour­nalistes, artistes, poètes, uni­versi­taires, anthro­po­logues ; Africains-­Américains, Antillais, Africains, Malgaches, Latino-Américains, Américains, Européens, femmes et hommes. Y collaborent entre autres : Samuel Beckett, Georges Sadoul, Ezra Pound, Langston Hugues, Zora Neale Hurston, Georges Padmore, Alain Locke, Georges Lavachery, Jomo Kenyatta et Kenneth Macpherson. Nancy Cunard, poète, modèle, éditrice, collectionneuse, militante, journaliste, symbolise une époque où avant-gardes artistico-littéraires et engagement politique étaient imbriqués. C’est à travers la visite des grands thèmes abordés dans Negro Anthology que ce numéro de Gradhiva met en lumière les réseaux artistiques, littéraires, et politiques transnationaux tissés par Nancy Cunard dans les années 1910-1930, qui ont fait de cette anthologie un monument de l’histoire des Noirs.

Cairn

Les articles de ce numéro sont disponibles en texte intégral en libre accès sur le portail Cairn.
Consulter ce numéro