Navigation – Plan du site
Dossier « L’Atlantique Noir » de Nancy Cunard‎. Negro Anthology 1931–1934

Vers une image « authentique » de l’Afro-Américain ? Photographies, presse militante et documentaire social (1910-1940)

Moving towards an “authentic” image of Afro-Americans? Photographs, the activist press and social documentaries (1910-1940)
Julie Jones
p. 104-131

Résumés

Les nombreuses photographies illustrant la partie « Amérique » de Negro Anthology (1934) témoignent de la volonté de Nancy Cunard d’ancrer son ouvrage, et plus largement, la vision qu’il donne de l’Afro-Américain, dans une contemporanéité. Ses choix d’illustrations, tant par leurs aspects formels qu’iconographiques, révèlent en effet sa connaissance des nouveaux espaces de représentation positive de la communauté afro-américaine offerts par le développement de la presse illustrée (de photographies) à partir du début du xxe siècle, et pendant toute la Renaissance de Harlem. Sa volonté d’établir une image « authentique » de l’Afro-Américain fait par ailleurs parfaitement écho aux utopies défendues par les praticiens du documentaire social dans les années 1930, depuis les photographes affiliés à la Workers’ Film and Photo League, jusqu’aux membres de la Farm Security Administration.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Le « nouveau Nègre » : pour une nouvelle identité visuelle de l’Afro-Américain (1910-1930)
Dignité et violence dans The Crisis: A Record of the Darker Races
Le pittoresque et l’idéalisme « noirs » dans The Survey
Proximité du sujet et distance du regard : l’Afro-Américain et le documentaire engagé dans les années 1930
L’Afro-Américain dans la presse illustrée communiste : Cunard et la Workers’ Film and Photo League (1930-1935)
Pour un regard documentaire sur la communauté afro-américaine : l’anthologie Negro, la Photo League et le Harlem Document
Conclusion : la fin de l’utopie documentaire ?

Aperçu du début du texte

Si l’apparition de la photographie au milieu du xixe siècle engendre de nouvelles formes stéréotypées de représentation de l’Afro-Américain, elle permet également de les contester. Pendant les trois premières décennies du xxe siècle, grâce à l’essor de la presse et des ouvrages illustrés, de nombreuses publications afro-américaines voient le jour sur l’ensemble du territoire des États-Unis ; par le texte comme par l’image, elles dénoncent les inégalités et les violences subies et affirment une identité communautaire. Plusieurs publications « blanches » soutiennent également leur cause : sympathisants et communistes en particulier contribuent largement à la défense des droits de la communauté afro-américaine. Dans les années 1930, celle-ci est aussi un des sujets de prédilection des photographes du documentaire engagé, pour la plupart soutenus par la politique du New Deal.

En quoi la partie « Amérique » de Negro, publiée en 1934 par Nancy Cunard, est-elle emblématique des formes et de...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Julie Jones, « Vers une image « authentique » de l’Afro-Américain ? Photographies, presse militante et documentaire social (1910-1940) », Gradhiva, 19 | 2014, 104-131.

Référence électronique

Julie Jones, « Vers une image « authentique » de l’Afro-Américain ? Photographies, presse militante et documentaire social (1910-1940) », Gradhiva [En ligne], 19 | 2014, mis en ligne le 01 mars 2017, consulté le 28 mai 2017. URL : http://gradhiva.revues.org/2791 ; DOI : 10.4000/gradhiva.2791

Haut de page

Auteur

Julie Jones

Musée national d’art moderne – Centre Pompidou, Paris.
jones.jmc@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© musée du quai Branly

Haut de page