Navigation – Plan du site
Dossier Création fiction

« Mes fictions sur les peintres sont des mensonges, mais il faut les croire. » À propos de l’œuvre de Pierre Michon

Giordana Charuty
p. 204-217

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Le peintre et son témoin
Théologies négatives

Aperçu du début du texte

Portrait de Pierre Michon par Richard Dumas, s.d., détail.

Portrait de Pierre Michon par Richard Dumas, s.d., détail.

© Richard Dumas / Agence VU’.

Avant de nous donner à voir, par les seuls prestiges de l’écriture, un « célèbre tableau » de François-Élie Corentin, peintre que nul historien de l’art n’a jamais documenté (Les Onze 2009), Pierre Michon a consacré à quelques grands artistes de brefs récits qui poursuivent une interrogation sur ce que c’est que faire œuvre de création. Vie de Joseph Roulin (1988) et Maîtres et Serviteurs (1990) suivent, de quelques années, Vies minuscules (1984), enquête généalogique sur la difficile gestation d’un devenir écrivain, où l’on trouve préfigurés de nombreux motifs de Rimbaud le fils (1991). Entre deux figures légendaires de la singularité artistique et existentielle, le peintre maudit et le poète voyant, le lecteur est invité à une remontée dans le temps qui interroge la « croyance dans les arts » propre à la modernité esthétique, au miroir des anciennes certitudes métap...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Giordana Charuty, « « Mes fictions sur les peintres sont des mensonges, mais il faut les croire. » À propos de l’œuvre de Pierre Michon », Gradhiva, 20 | 2014, 204-217.

Référence électronique

Giordana Charuty, « « Mes fictions sur les peintres sont des mensonges, mais il faut les croire. » À propos de l’œuvre de Pierre Michon », Gradhiva [En ligne], 20 | 2014, mis en ligne le 01 octobre 2017, consulté le 25 mars 2017. URL : http://gradhiva.revues.org/2884 ; DOI : 10.4000/gradhiva.2884

Haut de page

Auteur

Giordana Charuty

EPHE LAHIC-IIAC giordana.charuty@laposte.net

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© musée du quai Branly

Haut de page