Skip to navigation – Site map
Dossier ARTchives

Sampler les bruits de la ville, archiver les traces des balles. La création musicale hip-hop contre les politiques de l’amnésie au Gabon

Sampling city noises, archiving bullet impacts: Hip-hop against amnesia policies in Gabon
Alice Aterianus-Owanga
p. 108-135

Abstracts

This paper examines how sampling has been used by Gabonese beatmakers in the context of the occultation and destruction of official archives. By analysing the practices, ideological discourses and relation with the archive of some of these artists, it reveals that the use of pre-existing sounds must sometimes be interpreted as claims of particularisation, sometimes as a political gesture aiming at conveying an experience of the social world that is dissimulated by the media. Sampling is a creative gesture through which sounds from the past are given a new meaning and are mixed with an archiving of the present, therefore producing an ordinary archive.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2020.
Read it

Outline

Des archives chronophages : politiques de l’amnésie au Gabon
Du sampling dans le hip-hop gabonais : origines et étapes historiques
Collages et sampling sonore : l’identification par le recours aux sonorités préexistantes
Le beatmaker en « alchimiste » du passé : archivage et composition musicale chez Engone Endong
Recréer le « vacarme des villes » : le beatmaking comme art « mineur » subversif
Ironie et dérision : quelques modes mineurs de la critique par le sampling
Le beatmaker en archiviste, le beat en archive

Text / first lines

L’art du sampling – technologie de découpe et de transformation d’enregistrements sonores préexistants – est constitutif du hip-hop, et le chinage de matériaux sonores qu’il induit s’impose comme geste fondateur de nombre de créations musicales de ce mouvement. Il en est non seulement l’un des soubassements technologiques, amené par l’usage du sampler, mais aussi un véritable choix esthétique, à l’origine d’une sonorité particulière (Béthune, 2003 : 63-79, 2011 ; Déon, 2011 ; Harkins, 2012). C’est au travers d’incessants allers-retours entre des samples de musiques préexistantes et des enregistrements de sonorités ordinaires que les beatmakers créent la texture sonore caractéristique de l’esthétique hip-hop, reconnaissable par sa dimension cyclique. Le sampling participe en effet plus globalement d’un principe de composition par la mise en boucle (looping) d’une multitude de fragments sonores, altérés et fondus dans de nouvelles harmonies :

« Quelle que soit la technique utilisée pou...

Top of page

References

Bibliographical reference

Alice Aterianus-Owanga, « Sampler les bruits de la ville, archiver les traces des balles. La création musicale hip-hop contre les politiques de l’amnésie au Gabon », Gradhiva, 24 | 2016, 108-135.

Electronic reference

Alice Aterianus-Owanga, « Sampler les bruits de la ville, archiver les traces des balles. La création musicale hip-hop contre les politiques de l’amnésie au Gabon », Gradhiva [Online], 24 | 2016, Online since 07 December 2019, connection on 28 April 2017. URL : http://gradhiva.revues.org/3277 ; DOI : 10.4000/gradhiva.3277

Top of page

About the author

Alice Aterianus-Owanga

FMSH/IFAS Johannesburg - Lahic/IIAC
aliceaterianus@yahoo.fr

By this author

Top of page

Copyright

© musée du quai Branly

Top of page