Skip to navigation – Site map
dossier Gottfried Semper, habiter la couleur

L’ornement à la conquête de soi. Tectonique, métaphysique et anthropologie chez Karl Bötticher et Gottfried Semper

Ornament conquering itself. Tectonic, metaphysics, and anthropology in the works of Karl Bötticher and Gottfried Semper
Rémi Labrusse
p. 50-79

Abstracts

In Karl Bötticher’s acception, “tectonic” can be considered as a primal philosophy of building based on the idea of an ornamental grammar. It results in a truly revolutionary definition of ornament as an allegory of building, that is of itself, following on a law of infinite reflexivity. Drawing on an analysis of this self-allegorical dimension, this essay explains how a metaphysics of constructive truth in Bötticher’s work sets against a Semperian anthropology of the desire for spatial fictions.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2021.
Read it

Outline

Dessin d’ornement, archéologie, philosophie
La tectonique : invention d’un concept
Métaphysique et anthropologie
Coda

Text / first lines

Depuis une vingtaine d’années, la comparaison entre les pensées de Karl Bötticher et de Gottfried Semper constitue une sorte de passage obligé de toutes les études sur la notion de tectonique et, à partir de là, sur l’histoire des théories architecturales au xixe siècle. Elle est généralement fondée sur la mise en rapport entre Die Tektonik der Hellenen (« La Tectonique des Hellènes ») de Bötticher, dont les premières formulations datent de 1840, et Der Stil in den technischen und tektonischen Künsten (« Le Style dans les arts techniques et tectoniques ») de Semper, dont le premier volume est paru vingt ans plus tard. Elle aboutit le plus souvent – et à juste titre – à mettre en lumière leurs divergences, entre idéalisme (chez Bötticher) et matérialisme (chez Semper). Il s’agit ici de reprendre la comparaison pour montrer qu’on ne saurait exagérer ni la proximité ni l’opposition entre les deux pensées. L’objectif n’est pas de revaloriser un précurseur méconnu, encore que ce que Semp...

Top of page

References

Bibliographical reference

Rémi Labrusse, « L’ornement à la conquête de soi. Tectonique, métaphysique et anthropologie chez Karl Bötticher et Gottfried Semper », Gradhiva, 25 | 2017, 50-79.

Electronic reference

Rémi Labrusse, « L’ornement à la conquête de soi. Tectonique, métaphysique et anthropologie chez Karl Bötticher et Gottfried Semper », Gradhiva [Online], 25 | 2017, Online since 31 May 2020, connection on 26 September 2017. URL : http://gradhiva.revues.org/3363 ; DOI : 10.4000/gradhiva.3363

Top of page

About the author

Rémi Labrusse

Université Paris Nanterre
remi.labrusse@u-paris10.fr

By this author

Top of page

Copyright

© musée du quai Branly

Top of page