Skip to navigation – Site map

2006 issue 3
Du Far West au Louvre : le musée indien de George Catlin

144 p., cahier couleur, 18 €
ISBN 2-915133-26-3

Ce numéro est tout entier consacré à la présentation à Paris en 1845 par George Catlin de son « Musée indien » : galerie de portraits réalisés par ce peintre, collection d’objets, mais aussi représentations des Indiens dont certains firent le voyage avec lui. La parution du numéro 3 de Gradhiva, en juin 2006, coïncide avec l’inauguration du musée du quai Branly. Coïncidence heureuse : l’Indian Gallery de Catlin fut en effet, en 1845, le premier vrai musée d’anthropologie ouvert au public à Paris — au musée du Louvre d’abord, puis dans la salle Valentino à Paris.Ce dossier est donc l’occasion de redécouvrir une entreprise ethnographique et muséographique d’envergure, récemment remise en lumière aux Etats-Unis, mais mésestimée et presque oubliée en France. Au XIXe siècle, l’impact fut pourtant considérable. De Baudelaire à George Sand en passant par Delacroix, Gautier et Nerval, la génération féconde des romantiques ne laissa pas passer inaperçus les Indiens exposés par Catlin. Des traces de la représentation de l’Indien que cet événement porte se retrouvent aussi dans la culture populaire, les journaux et les images d’Epinal. Enfin, le « Musée indien » de George Catlin s’insère à plus d’un titre dans une histoire de la formation des musées de part et d’autre de l’Atlantique.

Acheter ce numéro en ligne