Navigation – Plan du site

Fondée en 1986 par Michel Leiris et Jean Jamin, Gradhiva est publiée par le musée du quai Branly pour sa nouvelle série. La revue se veut un lieu de débats sur l'histoire et les développements actuels de l'anthropologie fondés sur des études originales et la publication d'archives ou de témoignages. Gradhiva privilégie aussi l'étude et l'analyse d'objets réels ou symboliques ainsi que des problématiques muséologiques et anthropologiques. Surtout, elle est ouverte à de multiples disciplines : l'ethnologie, l'esthétique, l'histoire, la sociologie, la littérature ou encore la musique. Elle s'attache enfin à développer par une iconographie souvent inédite et singulière une interaction entre le texte et l'image.

Dernier numéro en ligne
2014 numéro 20
Création fiction

ISBN 978-2-35744-074-6

Ce numéro de Gradhiva traite du rapport complexe entre création et fiction. Il vise à éclairer le processus créateur en s’interrogeant sur la diversité des modalités par lesquelles les créateurs l’envisagent pour eux-mêmes et sur sa mise en abyme par d’autres artistes, plasticiens, écrivains ou cinéastes. Les articles réunis dans ce dossier explorent comment création et fiction s’entrelacent : par inclusion lorsque l’œuvre elle-même expose la fiction de sa propre création (Francis Ponge dans La Fabrique du Pré) par débordement lorsque processus créateur et œuvre deviennent indissociables d’une forme de vie (Marcel Proust ou Pier Paolo Pasolini) sans oublier par intromission du pouvoir (telle l’apparition au XVIIe siècle, de nouvelles figures de poètes, enfants ou artisans louant la grandeur du souverain). On y découvre également comment création et fiction se réverbèrent : dans la mise en scène de l’artiste au travail (Le mystère Picasso de Henri-Georges Clouzot) ; dans la restitution au cinéma d’une passion créatrice (Séraphine de Martin Provost) ; par le dialogue, sur la création d’une œuvre particulière (les romans de Philippe Dagen sur des artistes) ou encore à travers l’exploration littéraire d’œuvres plastiques (Pierre Michon). Ce volume offre un éventail d’études qui engage l’anthropologie des processus créateurs sur de nouvelles voies.