Skip to navigation – Site map

2007 issue 6
Voir et reconnaître. L'objet du malentendu

144 p., 18 €
ISBN 978-2-915133-55-4

L’étude des taxinomies, leurs rapports avec l’organisation sociale et plus généralement avec la culture, constituent autant de questions classiques en anthropologie. Depuis Mauss, Durkheim ou Lévy-Bruhl, c’est bien de la variabilité culturelle des catégorisations dont il est question. Ce dossier aborde, de façon interdisciplinaire, le problème de l’adéquation de l’idéel et du réel, en privilégiant l’étude des malentendus, des méprises, des équivoques. Comment reconnaître un objet, une image, une personne ? Quelle est l’origine du désajustement des catégories aux choses qu’elles devraient pouvoir circonscrire ? Comment se fait malgré tout la reconnaissance, c’est-à-dire l’identification d’un objet naturel ou social, jusqu’à son inclusion dans une grille conceptuelle préexistante ? Comment se comporte alors la table des catégories indigènes lorsqu’elle doit intégrer l’inédit, la singularité ou la nouveauté radicale, sans pour autant éclater ? De l’Amazonie aux îles Salomon, en passant par l’Europe et le Dahomey, c’est à un regard sur le regard que les auteurs nous convient ici.

Acheter ce numéro en ligne